BIGTheme.net • Free Website Templates - Downlaod Full Themes

Être fidésien

En étant "Chavrilien", on devient aussi « Fidésien/ne », du nom des habitants de Sainte Foy-Lès-Lyon:

♦ «Fidésien» a pour étymologie « Fides », qui a donné les mots de "foi" bien sûr, mais aussi par exemple, de "con-fiance". Faire confiance, c’est donc avoir foi en l’autre, croire en sa parole, en sa loyauté, en son amitié, etc.

♦ A la maison de Chavril, «Fidésien» devient un beau nom pour un beau projet d’année ! Quelque soit le parcours de foi ou les motivations spirituelles des uns et des autres, chacun s’engage à vivre le respect et la bienveillance de l'autre. Grandir dans la confiance en l’autre est aussi un vecteur possible pour à son tour croître dans la confiance en soi, et -pour les croyants-, en Dieu.


Foy est une martyre de la fin du IIIème siècle. Née à Agen en 291, elle défend sa foi chrétienne jusqu’au bout de sa très courte vie. Elle est décapitée à Agen à l’âge de 12 ans.

Son martyr passe inaperçu jusqu’en 866, jour où un moine de Conques aurait volé ses restes en l’église de Sainte Foy d’Agen pour les ramener à Conques et ainsi attirer les pèlerins de Compostelle !

Ce qui est sûr c’est que sa renommée va alors s’étendre dans toute la France (Sélestat, Lyon, etc.) mais aussi dans le monde : Espagne, Portugal, puis Etats-Unis, Argentine (Santa Fe de la Vera Cruz), Colombie (Santa Fe de Bogota), etc.

En 1669, au Québec, une chapelle a été érigée pour les Hurons en l’honneur de Sainte Foy !


Contacts et renseignements