BIGTheme.net • Free Website Templates - Downlaod Full Themes

Le Crec-Avex

Un homme, un destin

Pierre Babin naît en 1925 à Paray-le-Monial. Il rejoint la congrégation des Oblats de Marie Immaculée à l’âge de dix-sept ans. Il rêve de partir comme missionnaire dans le Grand Nord canadien. Cependant, après son ordination en 1949, il se voit confier la charge de la formation religieuse à «la Franco» auprès des adolescents. Il étudie la pédagogie en Suisse puis la psychologie au Canada. Pierre Babin se forme lui-même auprès de Marschall Mc Luhan, le théoricien canadien des médias. Pour lui, l’Eglise doit se réconcilier avec l'émotion et doit passer de la pastorale des mots à celle de la relation. Il sera l’auteur de nombreux travaux sur l’évangélisation à l’ère des médias.

A une période où la catéchèse cherchait de nouveaux chemins, ses premières publications : Dieu et l’adolescent (1963), Les Jeunes et la foi (1965) eurent beaucoup de retentissement. Il est l'inventeur du photo-langage et de la « la Voie symbolique ». "La Voie symbolique va de l ’expérience sensorielle à l ’expression intellectuelle, du senti au spirituel, du vécu à la célébration". P. Pierre Babin, omi

Fondation du CREC

C’est dans cette maison de Chavril qu’il fonde le CREC (Centre de Recherche et d’Education en Communication), dont les activités s’étendirent en Ohio (USA), en Corée, en Thaïlande, dans divers pays d’Afrique... Pierre va ensuiteaparcourir le monde entier : brillant enseignant, il est chargé de cours dans de nombreuses universités : Lyon, Strasbourg, Dayton, Ottawa, Manille, Bangkok, etc.

Par la mise en place des sessions internationales AVEX (Audio Visuel et EXpression de la foi), spécialisées dans la formation aux médias et à la communication, le P. Babin formera pendant plus de 30 ans, des milliers de communicateurs chrétiens venus de tous les continents.

Fermeture de la Franco

En 1959, la loi Debré offrit aux établissements d’enseignement privé, la possibilité d’accords avec l’Education nationale. La Franco en fit le choix. Toutefois, les tentatives de rapprochement avec d’autres collèges/lycées publics lyonnais ne débouchèrent pas. Malgré les efforts des professeurs et des parents d’élèves, les Oblats ne réussirent pas à maintenir en vie la Franco,ldont l’épopée prit fin dans les années 1975. En 1971, le CREC, se sentant à l’étroit dans la maison de Chavril, s’installe à Ecully jusqu’à encore aujourd’hui. La Maison oblate de Chavril doit alors se trouver de nouvelles raisons d’exister… Conférencier, psychopédagogue, écrivain, le P. Pierre Babin, omi décède le 9 mai 2012 à Lyon laissant une œuvre monumentale dnrrière lui.

Pour aller plus loin

Sur le site de notre Province de France, voir cet article
Sur le site du CREC, voir l'hommage au P. Pierre Babin, omi

En 1977, la plus grande partie du domaine est vendue, les Oblats « ne » conservant « que » la maison du 19 rue de Chavril avec un terrain de 5000m² autour ! Des promoteurs immobiliers, depuis 1970, avaient le projet de construction d’une ZAC (700 logements, parking, hôtel, bureaux et commerces) mais la forte opposition des Fidésiens parvient à faire annuler le projet, par décision du Tribunal Administratif, le 9 juin 1977. Le souhait est de conserver l’entièreté du terrain pour en faire un parc public, limitrophe entre Sainte Foy et Lyon 5ème.